Galerie du Pistolet d'Or - Achat et vente de tableaux

subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

Maurice Langaskens (Gand, 1884 - Schaerbeek, 1946)

 

Maurice Langaskens in "Sites Brutaux" rencontre avec notre histoire industrielle, Catalogue d'exposition, Liège 1998.

Constant Montald fut son maître à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Il participa à la fondation du groupe Pour l'Art en 1907. Montald qui l'estimait beaucoup, lui demanda de l'aider pour la décoration de l'édifice d'art monumental de l'exposition de Gand en 1913. Sa captivité en Allemagne, pendant la première guerre, fit évoluer son art vers un style plus tragique. Le réalisme gagna ses œuvres, l'amenant à représenter des démunis, des émigrants et des ouvriers. L'influence des conceptions picturales d'Eugène Laermans fut évidente.Maurice Langaskens se laissa séduire, comme bien d'autres, par le folklore. Il illustra de Thyl Uylenspiegel de Charles de Coster. La gravure, sous toutes ses formes, devint son mode d'expression favori. Il fit paraître ses œuvres dans La gravure originale en Belgique. Le haleur, de conception plus symboliste que réaliste, faisait partie d'une série comprenant: Les paveurs, Le semeur, Le menuisier, Le petit cordonnier, Le chaland, L'oiseleur, La forge, Le retour des bûcherons.

BIOGRAPHIE:

Peintre, dessinateur, aquafortiste et lithographe de scènes et de figures. Illustrateur. Décorateur. Elève à l' Ecole des Arts décoratifs à Paris et à l' Académie de Bruxelles (dès 1901, C. Montald). Prix de Peinture décorative du Brabant (1910). Est inspiré par les peintres flamands de la Renaissance. Tend vers le symbolisme et l' Art Nouveau. Est un dessinateur et un aquafortiste virtuose s' exprimant dans les tonalités raffinées. Membre de La Gravure Originale Belge. Est interné en Allemagne pendant la première guerre mondiale (1915 - 1917). Décore après la guerre le foyer du théâtre de Louvain. Crée des vitraux pour le cimetière de Grimde (1928). Rétrospective à la Maison des Arts à Schaerbeek en 1959. Œuvres aux Musées d' Ixelles et de Saint-Josse-ten-Noode.

Galerie du Pistolet d'Or rue du Hautbois, 35 - 7000 Mons

065/317097 ou 0479/965963

Ouvert le lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi de 14h30 à 19h.

Email: info@galeriedupistoletdor.com