Galerie du Pistolet d'Or - Achat et vente de tableaux

subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

Pierre Thevenet (Bruges, 1870 - Bruxelles, 1937)

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

 

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

Cette aquarelle a été vendue par la Galerie du Pistolet d'Or

BIOGRAPHIE:

Peintre post-impressionniste de paysages, de vues de villes, de natures mortes et aquarelliste. Autodidacte; frère aîné de Louis. Influence à ses débuts du fauvisme brabançon (vues des environs de Bruxelles : Drogenbos, Genval...). En 1918, il se fixe à Paris et peint essentiellement les bords de Seine et Montmartre. Il participe aux salons parisiens mais aussi belges et notamment namurois : il continue à fréquenter la région d' Anseremme et cette Meuse qu' il représente si volontiers.

PIERRE THEVENET FACE A LA PRESSE

Né a Bruges en 1870, décédé à Bruxelles en 1937. Pierre Thévenet, frère ainé de Louis - peintre des intérieurs modestes et des objets quotidiens- demeura longtemps dans l' ombre. Il ne put se consacrer, vraiment et totalement à la peinture qu' à l' âge de 50 ans, après avoir été vendeur de partitions chez un éditeur rue de la Régence. C' est la galerie "Horizons" qui le sortit, il y a quelques années,d' un purgatoire immerité -mais inévitable- et qui organise aujourd' hui la belle rétrospective célébrant le cinquantième anniversaire de son décès. Un post-impressionniste. Paysagiste épris tour à tour des sites alors boisé de Drogenboos, de coins traditionnels de Paris et, en général, des lieux qui séduirent les impressionnistes (Auvers-sur-oise, l' Oise, la Seine, la Normandie, Aix-en-Provence). Pierre Thévenet a réalisé une œuvre considérable dont on mesure aujourd' hui l' importance. La présence dans l' exposition actuelle de plusieurs toiles "parisiennes" datant des années 1910-1922 atteste la filiation impressionniste du peintre qui garda toujours dans sa vision le goût de la lumiere, celui d' une certaine division de la forme et qui épousa, tout aulong de sa carrière. la grande et paisible respiration de la nature. Pierre Thévenet a sa place auprès d' un Frans Smeers. d' un Albert Pinot, d' un Louis Clesse et la plupart de ses œuvres aujourd'hui sorties de l' ombre n' ont plus été exposées depuis plus d' un demi-siècle. On aimera, parmi celles-ci une Porte de Namur , chère aux Bruxellois, telle qu' il la voyait en 1925 avec sa fontaine ses lampadaires; son stationnement de taxis. Heure claire, à l' huile sur papier, d' un charme très efficace. On dira la même préférence pour le pont du Carrousel à Paris, pour telle vue de Venise. Pierre Thévenet, c' est toute une époque qui renaît du passé. C' est la campagne brabançonne sans usines, les environs d' Ansaremme sans pompes à essences, la Lagune et surtout les quais, les ponts, Notre-Dame...Toutes ces œuvres, même si elles diffèrent parfois par la qualité de la touche, minutieuse ou plus désinvolte, sont attachantes par la fraîcheur de la couleur, le sens de la lumière, l' atmosphère sensible et ensoleillée. C' est un peintre désormais reconnu dont on parle de plus en plus, et qui séduira par la vivacité de son écriture et la vibration très particulière de son coloris. STEPHANE REY (LA LIBRE BELGIQUE 30/5/1987)

Galerie du Pistolet d'Or rue du Hautbois, 35 - 7000 Mons

065/317097 ou 0479/965963

Ouvert le lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi de 14h30 à 19h.

Email: info@galeriedupistoletdor.com