Galerie du Pistolet d'Or - Achat et vente de tableaux

subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

Robert Liard (La Louviere, 1911 - Liège, 1988)

Cliquez sur l'image pour lire la description du tableau

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

Cliquez sur l'image pour lire la desription de l'aquarelle

Ce tableau a été vendu par la Galerie du Pistolet d'Or

Cliquez sur l'image pour lire la description du tableau

BIOGRAPHIE:

Peintre, aquarelliste dessinateur, graveur. Passe son enfance à Paris. De retour à La Louvière, il bénéficie des conseils et de l' aide de L. Devos et L. Buisseret. Suit des cours de dessin à l' Académie de Liège et se lie avec Zabeau, Scauflaire et Comhaire. Second prix de Rome en 1937. Prédilection pour les portraits, les nus, les figures, les paysages, les sites industriels, les vues de kermesses et de villes, les marines, les natures mortes. Trouve son inspiration dans la région liégeoise, mais la découverte de l' Italie sera une vraie révélation: il y trouve des sujets pour de nombreuses œuvres. Synthétise ses sujets pour en faire des compositions solides et qui pourtant exhalent une poésie discrète. En 1935, co-fondateur des Groupes "Tendances Contemporaines" et "Dix Pointes et Brosses". Dans les années 50, il est membre du Cercle des Beaux-Arts à Liège, fonde le "Groupe Les Artistes de Liège" et collabore à la revue "L' Esprit Mosan". En 1962, il fonde le "Groupe Climat" et la revue "Sur L' art". De 1949 a 1977, il a enseigné à l' Académie de Liège. Œuvres dans les Musées de Bruxelles, Ixelles, Tournai, La Louvière, Namur, Liège.

 

ARTICLE PARU DANS LA REVUE "LE CAHIER DES ARTS" EN MARS 1959.

"Robert Liard ou le rare équilibre de la rigueur et de la sensibilité". (Jean Cadiran).

La sensibilité s' émeut à chaque page de l' énorme cahier de poésie que constituent ses travaux. Plus subtile, plus spontanée, plus pénétrante dans ses aquarelles, plus raisonnée, plus méditée, plus retenue aussi dans ses panneaux à l'huile, elle est ce qui touche d' abord chez lui. C' est par elle que l' on est conquis et que l' on pénètre en ce monde merveilleux de l' enfance dont il a gardé le � sésame �. Quand on le connaît, on retrouve vite en sa peinture la tendresse rêveuse dont son regard poursuit la vie. Mais l' intelligence qui éclaire son regard et modèle son front s' y affirme avec une force tout aussi indiscutable. Sans jamais se heurter ni se nuire, se complétant au contraire avec un rare bonheur, s' équilibrant harmonieusement pour notre plus grand plaisir, la sensibilité et l' intelligence imposent leurs lois, parfois contraires, à son pinceau docile. Et le miracle est que, les années passant, la première n' ait rien perdu de sa charmante jeunesse tandis que la seconde ne cesse de s' épanouir dans le sûr mûrissement qu' apportent l' étude, le commerce prolongé des maîtres, les voyages qui élargissent les horizons de l' âme. Une grande exposition à Bruxelles, où se trouvaient réunies quelques quarante toiles d' une inspiration toujours sincère quoique des plus variées, parmi lesquelles s' imposaient avant tout des natures mortes d' une élégance, d' une solidité, d' un raffinement puissant et exquis, une autre à Liège, sa patrie d' adoption, où il avait osé, malgré le goût du public belge pour les matières riches et les pâtes généreuses, ne montrer que des peintures à l' eau, viennent de démontrer brillamment à quel succès Robert Liard peut atteindre en restant fidèle aux deux traits dominants de sa nature contrôle inlassablement sa brosse lui interdisant, avec une sévérité devenue rare de nos jours, tout ce qui ne serait pas indispensable. L' anecdote est bannie avec autant d' austérité que le détail superflu, la petite facilité amusant ou l' habile rouerie dont se délecte trop souvent l' amateur. Cet art attachant, séduisant même, demeure toujours rigoureux. L' artiste qui a le courage de se refuser ainsi les joies du galop libre et se tient aussi court les rênes pourra peut-être buter parfois devant l' obstacle, il y reviendra et finira toujours par le franchir. Il n' est guère de garantie plus sûre de durée. Robert Liard, au seuil de la maturité, est déjà une des valeurs les plus stables de notre peinture. On ne risque rien en lui promettant un avenir... un avenir aussi solide que l' équilibre, réalisé en son œuvre, entre la rigueur un peu froide de l' esprit et la douceur irisées de la sensibilité.

Galerie du Pistolet d'Or rue du Hautbois, 35 - 7000 Mons

065/317097 ou 0479/965963

Ouvert le lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi de 14h30 à 19h.

Email: info@galeriedupistoletdor.com